Catégorie

Comment « L’Art de la Guerre » m’a aidé à trouver mon chemin vers ma féminité.

Felix Mittermeier 

Dans mon dernier article, j’ai écrit que les concepts d’énergie masculine & féminine peuvent être difficiles à comprendre, parce qu’elles existent pour être utilisées de concert, plutôt que de manière individuelle.⁣⁣
⁣⁣
Alors, comment les utiliser quand on est une femme ?⁣⁣
⁣⁣
La féminité se manifestera différemment pour chaque femme et donc, la réponse ne peut se trouver qu’à l’intérieur de nous-même.⁣⁣
⁣⁣
Mais pour rendre le sujet moins théorique, je vais partager avec vous ma propre découverte :⁣⁣
⁣⁣
C’est le livre « l’Art de la Guerre » qui m’a introduite à ma féminité.⁣⁣
⁣⁣
En fait, ce n’est pas le livre seul qui m’a aidé, mais sa mise en pratique avec l’aide de mon mentor (envers qui je serai éternellement reconnaissante).⁣⁣
⁣⁣
Mais avant d’explorer le sujet, situons-nous dans l’histoire ;⁣⁣
⁣⁣
Atteindre 25 ans a été pour moi une étape importante : j’ai eu une adolescence plutôt éprouvante et en grandissant, je m’étais convaincue qu’au moment où j’atteindrai mes 25 ans, j’aurai tout compris;⁣⁣
Mais me voilà à 26 ans, presque aussi paumée qu’à mes 15 ans.🤣😅⁣⁣
⁣⁣
C’en était assez, je devais trouver une solution à mon problème.⁣⁣
⁣⁣
Professionnellement, je m’en sortais bien. Je n’accomplissais pas ma mission de vie, mais mon job était intéressant, bien payé et je le faisais bien.⁣⁣
⁣⁣
Mes plus grandes difficultés se trouvaient dans mes relations, et plus particulièrement dans mes relations avec les hommes. Je n’avais pas de problème avec mon apparence, mais je faisais quelque chose mal et je ne pouvais pas mettre le doigt dessus ; donc, j’ai pris une coach.⁣⁣
⁣⁣
Avec elle, j’ai surtout appris sur la psychologie masculine ; comment les hommes pensent et comment communiquer avec eux. Son approche était basée sur la féminité mais je n’étais pas vraiment consciente des énergies masculine et féminine à ce moment-là.⁣⁣
⁣⁣
J’ai aussi commencé à rechercher la vie de femmes connues pour leur succès en amour et dans la vie, afin de trouver un schéma qui se répète ; c’est comme ça qu’est née mon obsession pour les Geishas👘.⁣⁣

Mais de manière complètement inattendue, c’est durant un conflit avec l’entreprise pour laquelle je travaillais alors, que j’ai pris conscience de ces deux énergies.⁣

Je n’y étais pas préparée. J’étais dévastée. Ma carrière était plus qu’une carrière pour moi. C’était mon identité. J’y avais investi tant de temps, tant d’énergie.⁣

Les tactiques psychologiques qu’ils utilisaient pour faire pression sur moi étaient très couvertes, parce qu’ils n’avaient pas de motif pour me virer.⁣

Ils attendaient que je démissionne. Et rester dans ce job était la dernière chose que je voulais. Mais alors que je passais des entretiens, j’ai commencé à réaliser que je voulais sortir de ce monde Corporate.⁣

Ils voulaient que je démissionne, je voulais négocier mon départ.⁣

J’étais bloquée. Du moins, c’est ce que je pensais. ⁣

Durant cette période, j’avais un mentor, qui, il s’avère, connaissait le type d’environnement dans lequel j’étais.⁣

C’est donc avec lui que je me suis mise à planifier ma sortie.⁣

« Si tu veux surmonter cette situation, tu vas devoir être aussi sans forme que l’eau », m’a-t-il dit.⁣

Et quelle meilleure représentation du féminin que l’eau ? 🌊⁣

Laissez-moi vous dire qu’à cette époque, l’eau était la dernière chose que j’incarnais.⁣
⁣⁣

Nathan Dumlao

Me voilà bloquée, épuisée, et n’ayant pas la moindre idée de comment « être aussi sans forme que l’eau » pourrait se traduire en actions.⁣⁣⁣
⁣⁣⁣
As-tu déjà observé l’eau ? Il n’y a rien de plus doux, de plus malléable que l’eau. En apparence, on pourrait croire qu’elle a moins de pouvoir que les autres substances. Et pourtant, si on lui donne assez de temps, l’eau peut éroder une pierre. Le pouvoir de l’eau ? son adaptabilité. On pense que l’eau n’a pas de forme mais en fait, elle prend la forme de tout ce avec quoi elle rentre en contact.⁣⁣⁣
⁣⁣⁣
L’eau, c’est l’indirection. Tout comme « L’Art de la Guerre ». En fait, le livre a été originalement écrit en chinois et ce qu’on a traduit en « l’Art de » se traduirait plus précisément en « Comme va l’eau ». On pourrait penser, mais comment un livre sur la guerre pourrait inspirer une femme à être plus dans sa féminité ? Eh bien, l’art, de « L’Art de la Guerre », c’est de gagner la guerre de manière aussi efficiente que possible, avec le minimum de confrontation, sans détruire les ressources, ni verser une goutte de sang. Il a été écrit par un homme, pour des hommes, mais ses principes ont été utilisés par les femmes depuis des centaines d’années. Il y aurait tellement à dire sur le génie de ce livre, mais retenons une chose pour ce poste : tout se résume à la gestion d’énergie ; à l’utilisation de notre énergie féminine et masculine, de sorte qu’on ne s’épuise pas inutilement.⁣⁣⁣
⁣⁣⁣
Retour à ma situation :⁣⁣⁣
⁣⁣⁣
Je ne savais pas combien de temps ça allait me prendre pour sortir de là (1 an 😭😅) mais mon but était clair : surmonter cette situation sans faire de burn out.⁣⁣⁣
⁣⁣⁣
D’abord, je devais savoir comment me je m’étais retrouvée dans cette situation : non pas que j’étais responsable de tout ce qui était en train de m’arriver, mais je faisais partie de la dynamique et je devais reconnaitre ma participation.⁣⁣⁣
⁣⁣⁣
Je travaillais trop, trop dur ; essayant désespérément de faire avancer les choses, d’embarquer les autres. Je le faisais pour apporter de la valeur mais je devais le reconnaitre, aussi pour être approuvée.⁣⁣⁣

J’étais sur la défensive ; mes émotions dictaient mes actions et j’étais sans cesse dans la confrontation. On pourrait penser que j’avais des limites fermes mais ce n’était pas le cas. Etre sur la défensive, c’était le seul moyen que je connaissais pour me protéger. Sur le court terme, ça marchait, mais à quel prix ? je m’étais enterrée dans ma propre coquille. On dit qu’on ne peut pas attaquer ce qu’on ne voit pas, et j’étais clairement visible.⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
J’étais rigide, j’avais besoin d’être flexible,⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
Je réagissais, j’avais besoin de répondre,⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
J’étais trop prédictible, j’avais besoin d’être plus insaisissable,⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
J’étais visible, j’avais besoin de me fondre dans la masse,⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
J’étais directe, j’avais besoin d’être indirecte,⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
J’étais trop dans mon masculin, j’avais besoin d’être dans mon féminin.⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
Comment passer de l’un vers l’autre ?⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
En redirigeant mon énergie vers la seule personne que je peux contrôler = moi-même.⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
Comme l’eau a besoin d’un réceptacle, j’avais besoin de mettre en place des limites :⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
Qu’est-ce qui est acceptable / n’est pas acceptable pour moi ?⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
Quand tu as des limites saines, fermes, basées sur ton intégrité, il n’y a plus besoin d’être sur la défensive. Plus besoin de gaspiller ton énergie à blâmer, t’expliquer ou te plaindre. Même pas besoin de communiquer tes limites aux autres ; il n’y a pas plus explicite que le silence.⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
Mettre en place des limites a vraiment changé les choses pour moi. Toute l’énergie que j’avais récupérée en me détachant émotionnellement, je pouvais l’utiliser pour prendre soin de moi. A ce stade les actions des autres ne dictaient plus les miennes.⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
✨Pour la première fois depuis des années, j’ai commencé à me sentir en sécurité à l’intérieur de moi-même, et personne ne pouvait m’enlever ça.✨⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
J’ai commencé à expérimenter le lâcher prise.⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
En plein milieu du chaos, j’ai créé de l’espace. ⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
Et c’est à ce moment-là que mon monde extérieur a commencé à changer ;⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
Mes relations avec l’entreprise ont changé du tout au tout,⁣⁣⁣⁣

J’ai réussi à diviser ma charge de travail par 3,⁣⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣⁣
Avec tout ce temps libre et ma nouvelle tranquilité d’esprit, je me suis découverte de nouvelles passions et m’y suis consacrée pleinement.⁣⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣⁣
(Et, le plus important, j’ai réussi à négocier mon départ 🥳) ⁣⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣⁣
Forcément, ces changements ont aussi impacté ma vie en dehors de mon travail. J’ai gagné en estime de moi-même et en conséquence, mes standards ont aussi changé. J’ai commencé à me débarrasser de relations toxiques et en ai attiré de nouvelles, plus saines.⁣⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣⁣
Surtout, j’ai réalisé à quel point en ayant « fait » beaucoup moins, j’avais reçu beaucoup plus.⁣⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣⁣
Parce que tout était déjà là. ⁣⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣⁣
Et les liens ont commencé à se former 😊

 Henry & Co. 

{ A noter que je vous ai épargné toutes les montagnes russes émotionnelles que j’ai dû traverser. Toutes les transitions sont compliquées, et celle-ci n’a pas fait l’exception. Si vous avez déjà traversé une transformation identitaire majeure, vous savez de quoi je parle.😄⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
A plusieurs reprises, vous avez juste envie de tout laisser tomber, mais quand vous regardez derrière, vous réalisez que vous ne pouvez plus retourner en arrière, donc vous n’avez d’autre alternative que d’avancer dans l’inconnu.⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
Je trouve que les premières transformations sont assez difficiles, mais qu’avec le temps & l’expérience, elles deviennent plus faciles à gérer. Et les récompenses qu’on obtient après la tempête en valent la peine.✨} ⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
Cette expérience n’a duré qu’un an, mais elle m’a transformé à bien des égards. Elle a donné le ton aux années qui ont suivi.⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
La découverte des énergie masculine & féminine, le Yin & le Yang, m’a fait voir le monde sous une perspective totalement nouvelle.⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
« Le grand jour et les ténèbres, l’apparent et le secret ; voilà tout l’art. Ceux qui le possèdent sont comparables au Ciel et à la Terre, dont les mouvements ne sont jamais sans effet : ils ressemblent aux fleuves et aux mers dont les eaux ne sauraient jamais tarir. Fussent-ils plongés dans les ténèbres de la mort, ils peuvent revenir à la vie ; comme le soleil et la lune, ils ont le temps où il faut se montrer, et celui où il faut disparaître ; comme les quatre saisons, ils ont les variétés qui leurs conviennent. Comme les cinq tons de la musique, comme les cinq couleurs, comme les cinq goûts, ils peuvent aller à l’infini. » Sun Tzu, L’Art de la Guerre.⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
Vous voyez, il ne s’agit pas vraiment de la façon dont j’ai utilisé ces deux forces dans ma situation. Parce que cette situation n’arrivera jamais une seconde fois. Je ne serai jamais confrontée aux mêmes personnes, dans le même contexte. D’autant plus que ne l’oublions pas, j’étais en « mode survie », et manifestement, ce n’est pas la façon dont j’ai envie de vivre mes relations/ma vie ➡️ Non merci 🤚

il s’agit plus de la multi dimensionnalité de ces deux forces. ⁣

Toutes les choses sont formées par ces deux forces, toutes les choses sont transformées par ces deux forces. ⁣

✨Et pour celui qui sait les utiliser, leur combinaison n’a aucune limite.✨⁣

En tant que personne individuelle, on est toutes constituées d’un Yin et Yang. Et on est des créatures sociales, aussi créées pour nous associer au sexe opposé, ce qui impacte la façon dont on nourrit notre force de vie. Et donc, la relation qu’on crée avec un homme a son propre Yin et Yang, au sein de laquelle chaque personne incarne une des deux forces. Quand je suis avec un homme dans le contexte d’une relation romantique, plus j’incarnes le Yin, plus je l’inspire à être dans son Yang. C’est non seulement ce qui crée la tension, l’attraction, mais c’est aussi ce qui nous donne de l’énergie à tous les deux. Tout se chevauche et crée un cercle vertueux. C’est très simplifié, mais vous voyez l’idée.⁣

Quand j’ai réalisé ça, l’idée de féminité a commencé à émerger.⁣

Toutes mes recherches, les Geishas, ce que j’avais appris sur la psychologie féminine/masculine ont commencé à faire sens.⁣

Je le savais dans ma tête, j’ai commencé à le vivre.⁣

Il ne s’agissait plus seulement des relations avec les hommes, mais aussi et surtout d’adopter une nouvelle façon de vivre. En accord avec qui j’étais.⁣

Mon identité n’était plus liée à ce que je faisais (= ma carrière), mais à qui j’étais.⁣

Et je suis une femme.⁣

Au lieu d’essayer de m’adapter à un monde excessivement masculin, j’ai bâti une vie autour de mes spécificités féminines ;⁣

J’avais l’habitude de me plaindre d’à quel point être une femme de nos jours était injuste ; j’ai commencé à comprendre à quel point c’était un privilège.⁣

Je voyais mon cycle comme un fardeau. J’ai commencé à le voir comme le cadeau qu’il est.⁣

Je vivais surtout dans ma tête. J’ai commencé à vivre aussi dans mon corps.⁣

Ma relation aux hommes à commencé à changer, et pas seulement ceux avec qui j’étais romantiquement liée.⁣

J’ai commencé à attirer un type d’hommes complètement différent.

Mais à un certain point, dans la relation, quelque chose d’étrange se passait. Être dans mon féminin déclenchait en moi de fortes réactions émotionnelles.


Lâcher prise dans une situation est une chose. Lâcher prise avec un homme en est une toute autre.


Je ressentais même ces sensations très inconfortables pendant mes exercices de manifestation. A chaque fois que je commençais à expérimenter les émotions que je ressentirais si j’obtenais ce que j’étais en train de manifester, je devenais soudainement anxieuse. Ou même malade.
Imaginez que ce que vous avez désiré depuis des années vienne frapper à votre porte, et vous décidez de ne pas l’ouvrir pour le recevoir. C’est de l’auto-sabotage.


Tout ça ne venait pas de mon esprit conscient. C’était mon inconscient.
J’ai alors dirigé mes recherches vers le fonctionnement & la programmation de l’inconscient.
Et qu’est-ce que j’ai découvert ? On en revient toujours à  l’enfance.


Alors, j’ai dirigé mes recherches vers les dynamiques familiales.
Et voilà, la boucle était bouclée. Il manquait une pièce au puzzle et je l’avais trouvée. 


Tous ces concepts ; l’enfant intérieur, le lien traumatique, etc… que je considérais jusque-là comme farfelus, ont tout d’un coup commencé à faire sens. Quel soulagement !


Et c’est là que j’ai entamé une nouvelle couche de transformation.


💫 C’est la que je suis entrée dans une toute nouvelle dimension.💫


A partir de ce moment-là, il ne s’agissait plus de trouver mon chemin vers ma féminité, mais plutôt de me libérer de toutes les barrières qui m’empêchaient d’en profiter.

Et vous, je suis curieuse, quelle a été votre approche vis à vis de la féminité ? Quelle est votre relation avec les énergies féminine & masculine ?

You may also like...

2 Comments

  1. Pour ma part, j’ai compris qu être une femme n est pas un fardeau au moment où j’ai commencer à élargir mes fréquentations et mon horizon à des cultures differentes. Ayant grandi dans une cellule familiale assez pauvre en échanges et victime d abus dans mon enfance, je voulais être forte comme un garçon et imposer ma volonté comme un garçon. J’aimais montrer que j étais capable de ce que certaines femmes n etaient pas de faire, voir même certains hommes. Je prenais pour exemple les héros remplis de courage et de loyauté plutôt que les princesses que je trouvais ridicules. Mais je n’étais pas heureuse car quoi que je fasse et même si j’étais fière de moi pour mes exploits je restais une fille et rien ne changera cela. J’ai été créé comme cela et j’ai compris avec le recul et des nouveaux concepts que j’avais un rôle différent, une mission différente et une place différente en tant que femme. Pas en dessous ni au dessus de celle d un homme mais tout simplement différente. Et j’ai accepté cela, j’ai accepté d être faible, sensible, mignone et imparfaite. Biensur je ne suis pas devenue une princesse, j’ai gardé des reflexes et habitudes de guerrière, mais ma fille en est une c’est sûr. Et moi je suis heureuse d être ce que je suis car j’ai trouvé la place qu’il me fallait en tant que femme. J’ai compris aussi que l homme a besoin d une femme dans sa vie et que certains sont sans scrupules comme dans n importe quel domaine peuvent utiliser les gens comme des pions. J’ai compris aussi que certaines femmes sont aussi comme eux et que ne nous sommes pas toutes des victimes de la fatalité mais qu au contraire on est chacune responsables de la maniere dont on mène notre vie, peu importe les épreuves.

    1. Merci pour ton commentaire 🙂 oui, tout est une question d’équilibre! Et notre place est déjà là, elle attend juste qu’on la prenne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *