Catégorie

Un mot, une évidence

Ca fait maintenant plusieurs mois que je vous parle du prochain lancement de mon programme d’accompagnement. J’ai même envoyé une newsletter début septembre pour vous dire qu’il sera lancé en septembre.⁣⁣
⁣⁣
Et je pensais vraiment que ça allait être le cas ! ⁣
⁣⁣
J’avais le sujet ; je savais que l’accompagnement allait aider les femmes à se reconnecter à leur unique essence féminine. ⁣⁣
⁣⁣
J’avais aussi le contenu. ⁣⁣
⁣⁣
Mais comment le structurer ? Comment communiquer dessus ? Comment en faire la promotion ? ⁣⁣
⁣⁣
Voilà les questions auxquelles il me fallait répondre.⁣⁣
⁣⁣
Je pensais que ça allait être facile ; parce que j’avais déjà toutes les réponses…a priori. ⁣⁣
⁣⁣
Oui, c’était même censé être fait en deux semaines…au maximum. ⁣⁣
⁣⁣
Mais il y avait un paramètre que je n’avais pas pris en compte et le voici ; ⁣⁣
⁣⁣
L’exécution est difficile !⁣⁣
⁣⁣
L’exécution ne se passe jamais comme on s’y attend. ⁣⁣
⁣⁣
On doit souvent faire face à plusieurs obstacles ; internes & externes, prévus & non prévus. ⁣⁣
⁣⁣
Ceux qu’on avait prévu peuvent nous impacter d’une façon qu’on n’aurait jamais pu prédire,⁣⁣
⁣⁣
Et ceux qu’on avait pas prévu…eh bien, on n’aurait jamais pu les prévoir de toute façon. ⁣⁣
⁣⁣
Personnellement, j’ai rencontré un de mes plus grands obstacles imprévu quand j’ai voulu mettre en place la structure et la promotion de mon accompagnement. Je ne m’attendais pas vraiment à rencontrer ces difficultés parce que c’était censé être une simple formalité. J’avais déjà fait plusieurs formations sur ces sujets ; j’avais « le système ». ⁣⁣
⁣⁣
Mais à chaque fois que j’ai essayé de mettre en place ces méthodes, mon anxiété a frappé. ⁣⁣
⁣⁣
Et devinez comment je réagis à mon anxiété ?! Je procrastine !! « Je le ferai dans une heure » se transforme en «…demain », qui se transforme en « …d’ici fin de semaine », etc… jusqu’au moment où je réalise que si la chose que je suis en train d’essayer de faire me rend si anxieuse… peut-être…peut-être… que c’est parce qu’elle n’est juste pas faite pour moi. ⁣⁣

C’est ce que j’ai réalisé pour ces méthodes. Ce n’est pas qu’elles sont mauvaises, non ; c’est juste qu’elles ne marcheront pas pour moi. ⁣⁣
⁣⁣
« OK, donc maintenant que je n’ai aucun plan, comment est-ce que je vais bien pouvoir procéder ? » me suis-je demandée. ⁣⁣
⁣⁣
Et j’ai eu ma réponse en lisant le poste de @hajalalayina_blog que j’ai beaucoup aimé et qui commence avec cette question : ⁣⁣
« A quel point es-tu toi-même sur les réseaux sociaux ? »⁣⁣
⁣⁣
Question qui m’a menée à cette réflexion : ⁣⁣
A quel point suis-je moi-même dans la manière dont je veux délivrer et vendre mon produit ?⁣⁣
⁣⁣
Question qui m’a menée à cette réalisation :⁣⁣
Les personnes que j’admire, les personnes avec qui je choisi de travailler ; toutes ces personnes ont une chose en commun : elles ont fait de qui elles sont un business. Et quand on y pense, c’est très logique. Notre personnalité n’est pas seulement qui on est. Elle est aussi ce qu’on fait. Et plus on est consciente de notre singularité, plus on l’accepte, plus on infuse notre business avec, et plus c’est fluide pour nous comme pour les autres. ⁣⁣
⁣⁣
« Dites-moi un trait fort de votre personnalité ? » @hajalalayina_blog nous demande à la fin du poste.⁣⁣
⁣⁣
Sans réfléchir, je (me) réponds : ⁣⁣
⁣⁣
« Silence »⁣⁣
⁣⁣
Un mot, une évidence. ⁣⁣
⁣⁣
Je vous en dirai plus jeudi !! ❤️

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *