Catégorie

Signes, causes & conséquences d’une relation père/fille « trop » fusionnelle.

La relation fusionnelle que Jackie Kennedy avait avec son père est à l’origine de ses relations amoureuses toxiques.  

Très tôt, Jackie s’est retrouvée au milieu du couple de ses parents, avec l’accès à des « confidences » dont elle n’aurait jamais dû avoir accès et l’obligation de choisir son camps. Son père, Jack Bouvier, qu’on appelait Black Jack, était un narcissique obsédé par son apparence et absorbé dans les différentes liaisons qu’il entretenait avec de multiples femmes. 

Dans la dernière IGTV, nous avons vu de quelle manière Black Jack traitait sa fille davantage comme une maitresse que comme une enfant. Même s’il n’y a jamais eu de violation de limites physiques, il y a eu clairement un franchissement de barrières émotionnelles. Quand un enfant est utilisé comme un substitut de partenaire, on appelle cela de l’inceste émotionnel ou de l’inceste couvert. Le parent utilise son enfant pour combler ses propres besoins émotionnels. Dès que l’enfant essaie de mettre de limites ou essaie de faire passer ses besoins en premier, le parent le culpabilise et « reprend » son amour.

L’amour entre le parent et l’enfant qui est sensé être inconditionnel, devient conditionnel. 

La petite fille se sent privilégiée par la place spéciale que lui confère son père, mais sous ce masque « d’enfant choisi » se cache un sentiment d’abandon et une immense dépression liée à la rage, la culpabilité et la honte qu’elle ressent. Il est impossible pour un enfant de concevoir que son parent le manipule. Il a besoin de l’amour de son parent comme il a besoin de manger et de boire. Donc, pour couvrir sa peine, la petite fille va idéaliser son père et lui construire l’image du héro, du père aimant qu’il n’est pas.

Et cela va impacter de manière considérable ses relations avec les hommes.  

Quels sont les signes d’une relation semi incestueuse père/fille et quel en est l’impact sur la femme que la petite fille devient? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article ; 

Quels sont les signes d’une relation père/fille avec inceste émotionnel ?

Dans une relation semi incestueuse, le père… 

…n’accepte pas que sa fille devienne une femme. Il va démontrer du dégoût devant le développement du corps de sa fille, qu’il va parfois se permettre de commenter, 

…fait une différence avec ses autres enfants. Sa fille préférée aura un statut supérieur aux autres enfants, avec davantage de compliments et d’attention…mais cette attention, on le verra plus tard, aura un coût,

…se confie à sa fille sur sa relation avec l’autre parent et/ou avec les femmes. S’il ne divorce pas, il arrive souvent qu’il « confie » à son enfant  qu’elle est la principale raison pour laquelle il a décidé de ne pas demander de divorce et de maintenir son couple,

…démontre de la jalousie et du désespoir à chaque fois que la fille essaie de s’émanciper, qu’elle essaie de passer du temps avec ses amis ou pire ; nouer des relations romantiques avec des hommes. Il va sans cesse l’accuser de l’abandonner, lui dire qu’aucun homme n’est assez bien pour elle, ou l’amener à se méfier et détester les hommes en lui disant qu’ils sont tous les mêmes et veulent tous les mêmes chose. 

Dans ce genre de dynamique, la fille se retrouve souvent au milieu du couple de ses parents. Il peut aussi arriver que son père l’utilise pour qu’elle tienne compagnie et distraie sa mère pendant ses absences. 

Il arrive aussi souvent que le père exige de sa fille la perfection, en se permettant de faire un commentaire dès qu’il aperçoit un défaut physique, ou en faisant pression sur sa fille  pour qu’elle ne ramène que des bonnes notes. 

Quelle sont les causes de l’inceste émotionnel ?

La relation conflictuelle ou parfois même inexistante entre les parents est à l’origine du comportement incestueux du parent. La famille est un système. Et comme tout système, elle a besoin d’un équilibre. Quand la relation entre le père et la mère est déséquilibrée et qu’ils n’essaient pas de combler leurs besoins d’une manière adulte, c’est les enfants qui finissent par en porter le poids. 

Généralement, l’inceste émotionnel se transmet de génération en génération et en conséquence, le parent n’est pas nécessairement conscient des dommages qu’il crée pour son enfant. 

Black Jack avait lui-même une relation semi incestueuse avec sa propre mère, avec une relation très conflictuelle avec son père. La trop forte attention que sa mère lui portait, accompagnée de l’absence émotionnelle de son père, était à l’origine de son addiction sexuelle et plus tard, de la relation qu’il a eu avec ses filles. 

Quelles sont les conséquences de l’inceste émotionnel ?  

Comparé à la relation intense qu’elle a avec son père, la fille entretient une relation distante avec sa mère, qu’elle considère comme une rivale, avec laquelle elle se sent en compétition, et pour laquelle elle ressent du dédain. A chaque fois que ses parents se disputent, elle prend le côté de son père, ou elle peut aussi se sentir responsable de réparer le couple de ses parents. 

A chaque fois que son père va dépasser les limites, la petite fille va se sentir « bizarre ». Mais tout de suite après, la culpabilité et le sens d’obligation vont prendre le dessus. Au fil du temps, la fille finit par se sentir responsable de l’état émotionnel de son parent. Petit à petit, elle va se sentir piégée, enchainée et utilisée par son père. Avec le temps, elle va développer un sentiment d’impuissance et va avoir une très faible estime d’elle-même. 

Quel est l’impact de l’inceste émotionnel sur les relations adultes ? 

En grandissant, la fille devenue femme va voir les hommes à travers le filtre de sa relation avec son père. Le sentiment d’exploitation, combiné à la loyauté qu’elle a pour son père ont  plusieurs conséquences pour la femme victime d’inceste émotionnel ; 

  • Son père va pénétrer tout son espace émotionnel et mental ; elle aura donc des difficultés à se forger une identité propre. Son identité devient emmêlée à celle de son père, 
  • Elle voit les hommes comme des adversaires, et en même temps, pour elle, sa valeur en tant que femme se définit par ce qu’elle fait pour eux et non pas ce qu’elle est, 
  • Elle va d’une relation à une autre, et n’arrive pas à s’engager, de peur d’être à nouveau piégée par un homme, tout comme elle a été piégée par son père, ou au contraire, elle s’engage trop vite. 
  • Elle a une sexualité dysfonctionnelle, avec des blocages ou au contraire, un comportement compulsif, avec une addiction au sexe,
  • Il arrive aussi souvent qu’elle soit dans l’incapacité de former des relations réelles et s’enferme dans des fantaisies, ce qui lui permet de ne pas confronter sa peur panique de l’intimité. 

La femme victime d’inceste émotionnel ressent une dépression constante qui l’empêche d’avancer dans sa vie, dans ses projets et dans ses relations. A travers le comportement et l’énergie de son père qu’elle aura intériorisés, elle va systématiquement faire passer les hommes avant elle. Elle va se donner pour mission de plaire aux hommes comme il lui a été demandé de plaire à son père. En reproduisant avec les hommes la relation qu’elle a eue avec son père, c’est une façon pour elle de continuer à idéaliser son père. De cette manière, elle garde son statut d’enfant privilégiée et n’a pas à faire face au sentiment d’abandon et à la dépression qui sont présents sous le masque. Mais sa colère, sa honte, sa tristesse finissent par resurgir. Ses relations, qu’elle approche avec un fort degrés d’intrigue, donnent systématiquement lieu à des désillusions. Aucun homme ne semble pouvoir lui donner la validation et l’attention qu’elle recherche. Le ressentiment et le désir de vengeance prennent le dessus, pour ensuite laisser place à la culpabilité…et le cycle reprend. 

Il est possible de se libérer de ces schémas relationnels destructeurs et de l’emprise d’un père toxique. Comment ? La réponse dans le prochain article 🙂  

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *